Un anniversaire in English...

Une belle journée de mars pour un anniversaire

« On était attendu partout où on allait ! » – Témoignage de Sara et Massimo suite à leur escapade du 2 mars 2016

 

Lisez-en plus ! 

Sara est un petit bout de femme joyeuse, apprêtée et exigeante. Elle a toujours le mot pour rire et aussi l’envie que tout soit parfait. Pour elle, essayer Curionomie c’était le défi de lâcher-prise et le plaisir de recevoir des cadeaux ludiques et qui lui correspondent. Elle a profité de son anniversaire pour franchir le pas et s’évader un peu en me donnant pour seule contrainte :

« N’oublie pas mon gâteau d’anniversaire ! »

Sara et Massimo sont italiens et lui ne parle pas un mot de français. La pochette avait donc lieu en anglais, un mercredi de 11 heures à 23 heures, en mars… Vous pensez peut-être « Mission impossible » ? Eh bien, même eux n’y croyaient pas : ils n’ont pas cessé d’être surpris par le programme qui leur était réservé et par les lieux de Nancy qui offrent plus que ce que l’on ne soupçonne. Et le plus important, c’est qu’ils se sentaient attendus partout où ils allaient.

Après un bon repas au restaurant, après un clin d’œil au dragon de Massimo, après une photo avec un nouveau sac à main, après la rencontre de Gemma (une compatriote loquace) et un superbe gâteau caramel praline chocolat rose fuchsia, après un clin d’œil à l’Islande et une balade en tricycle, Sara et Massimo ont découvert la véranda illuminée de guirlandes romantiques de l’institut Goethe. Dans le cadre du festival Off-Kultur, ils assistaient en tout petit comité à deux concerts enchanteurs.

Ils étaient ravis de l’expérience et Sara très heureuse d’avoir pu se reposer sur Curionomie pour profiter d’un moment juste pour elle, à la hauteur de ses attentes !

PS : Sara et Massimo m’ont donné leurs accords pour utiliser leur image et leurs propos.

Pour des retrouvailles

Pour des retrouvailles et une partie de pêche à Ambleteuse

« Vraiment Au top ! » – Témoignage du 14 mai 2016 de Sophie et Sébastien 

 

Lisez-en plus ! 

Sophie revenait tout juste de six mois aux États-Unis. Sébastien était heureux de la retrouver et il souhaitait le lui dire d’une jolie façon… Le rendez-vous était donné samedi matin à 10h dans un bistrot aux belles boiseries. Ils sont arrivés souriants et impatients.

Je les attendais pour leur remettre la pochette surprise en main propre. Après avoir commandé un café et un chocolat pour agrémenter ce premier moment de découverte, je leur ai expliqué que dans leur pochette se trouvait un guide, comme un almanach à effeuiller qui ne dévoile le contenu de la pochette qu’au compte-gouttes. Je leur ai aussi dit que ce premier moment dans ce petit bistrot, c’était le temps pour eux de se familiariser avec le mode de guidage et d’entrer doucement dans l’univers de Curionomie. Chaque escapade commence de cette façon, c’est le sas de décompression avant la récréation. Avant de m’éclipser, je leur ai rappelé qu’à aucun moment ils ne devaient sortir leur porte-monnaie et que je serais joignable à tout moment s’ils rencontraient un problème.

Voilà, ils étaient lancés vers l’inconnu, avec le sourire…

Pas de SOS. Leur programme s’étendait jusqu’à 15h30. Vers 17h, Sébastien m’envoie un petit message « Merci, c’était top ». Pour qu’ils m’aident à améliorer l’expérience, nous nous sommes retrouvés autour d’un verre. J’étais très curieuse de savoir ce qui leur avait plu ou déplu. Nous avons parcouru à nouveau chaque élément de la pochette pour qu’ils me disent leurs impressions. L’ouverture de la pochette, le regard bienveillant de la tenancière pendant les premiers jeux, l’apéritif après le concert, le « tu passeras le bonjour à tes parents » du musicien basque. Sophie était ravie des cadeaux et surprise de la mise en scène personnalisée. Ils reconnaissent qu’il faut avoir l’esprit ouvert et étaient contents d’avoir découvert de nouveaux lieux et d’avoir écouté des musiques insolites.

Au top !

PS : Sophie et Sébastien m’ont donné leurs accords pour utiliser leur image et leur propos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La petite histoire et les valeurs curionomiques

« Les filles, ne me choisissez pas comme témoin pour vos mariages, je n’aurai pas le temps de vous organiser un enterrement de vie de jeune fille digne de ce nom. »

Une réplique incroyable à destination de mes plus proches amies, l’année dernière. Evidemment, et heureusement, Marine ne s’est pas privée de passer outre mon injonction. J’ai eu beaucoup de plaisir à lui préparer avec Lucie un weekend surprise. Un gite en Bourgogne pour accommoder l’ensemble des participantes venant des quatre coins de France, des fêtes de village, des clins d’œil à son amour pour les mathématiques, des souvenirs à évoquer. La simplicité même.

Alors comment, à 28 ans, ai-je réussi à me convaincre que je n’avais ni le temps ni l’énergie d’aider et de surprendre Marine ? Ingénieur mécanique, manager de production, la tête dans le guidon (jusqu’au cou) ! Et cette réflexion autour de l’organisation de ce weekend d’EVJF qui me persuade que trop de personnes partagent ce sentiment d’être débordé par le quotidien, au point d’en négliger l’essentiel. Et cette idée qui germe et qui prend de plus en plus de place : pourquoi ne pas proposer des escapades qui allient surprises, activités locales, cadeaux, passions, souvenirs et rêves…

Aujourd’hui, je lance Curionomie. J’ai pris du recul sur ce qui m’importe, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai changé de vie. J’ai emmené avec moi la rigueur de l’industrie, mes connaissances en gestion de la qualité et en gestion de projets. J’ai maintenant la satisfaction de décider, de mettre en œuvre ma créativité et de faire les choses jusqu’au bout en toute autonomie. La création de cette entreprise, c’est le réveil et la concrétisation de mes valeurs. Curiosité, Proximité, Valeur-ajoutée et Responsabilité seront les mots d’ordre de l’entreprise, ceux qui motivent la stratégie de Curionomie et qui justifieront ses démarches.

Alors je me sens bien de venir à votre rencontre, essayer de vous faire sourire en façonnant une pochette surprise pour vous, juste pour vous. Un moment dont vous vous souviendrez et dont vous aurez envie de parler à vos proches. Et peut-être qu’eux aussi auront le courage de prendre du recul sur leur quotidien bouillonnant pour profiter du petit bonheur d’être au centre de toutes les attentions. Et le temps du lâcher-prise, de nouvelles idées germeront sur le sol lorrain !

Je pourrai alors vous tirer le portrait sur le blog de Curionomie… À très vite !